• Saint Odon

    A la fin du 9e siècle, l’Eglise en Occident connaissait de graves difficultés dans son clergé.

  • Saint Grégoire Palamas

    Etudiant, il fut touché par la quête spirituelle très ardente que connut cette fin de l’empire byzantin.

  • Bienheureuse Elisabeth de la Trinité

    Cette berrichonne passera sa vie à Dijon où son père militaire avait été envoyé en garnison.

  • Sainte Elisabeth de Hongrie

    Princesse de Hongrie, elle est fiancée à l’âge de quatre ans et mariée à quatorze au landgrave de Thuringe.

  • Sainte Jeanne de Chantal

    Jeanne-Françoise Frémyot était la fille du président du Parlement de Bourgogne. C’était un catholique intransigeant en cette époque des Guerres de religion. A 20 ans, elle épouse le baron de Chantal qu’elle aima d’un grand amour.

  • Saint Ambroise

    Cet avocat célèbre avait une si grande personnalité qu’il devint gouverneur de la province de Milan.

  • Saint Jean Damascène

    Jean Mansour est né à Damas en Syrie, dans une famille de fonctionnaires des impôts, arabe et chrétienne.

  • Saint Nicolas de Myre

    Nous ne savons que peu de choses de lui. Il naquit en Asie Mineure, devint évêque de Myre et, à ce titre, il assiste et souscrit au concile de Nicée en 325.

  • Saint Martin de Tours

    Que les Eglises d’Orient appellent aussi « Saint Martin le Miséricordieux ».

  • Saint Damase

    Fils de prêtre et membre du clergé romain par tradition familiale, Damase est élu pape en 366 dans une époque troublée par les dissensions théologiques et les querelles de partis.