• Sainte Jeanne de Chantal

    Jeanne-Françoise Frémyot était la fille du président du Parlement de Bourgogne. C’était un catholique intransigeant en cette époque des Guerres de religion. A 20 ans, elle épouse le baron de Chantal qu’elle aima d’un grand amour.

  • Saint Josaphat

    Né en Volhynie, il est encore adolescent à l’époque de l’Union de Brest (1596) où une partie de l’Eglise d’Ukraine se rattache à Rome et constitue l’Eglise gréco-catholique ou Eglise ruthène.

  • Sainte Elisabeth de Hongrie

    Princesse de Hongrie, elle est fiancée à l’âge de quatre ans et mariée à quatorze au landgrave de Thuringe.

  • Saint Clément de Rome

    Disciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens (4, 3), il est l’un des premiers successeurs de saint Pierre sur le siège de Rome.

  • Sainte Catherine Labouré

    Catherine naquit dans un petit village de Bourgogne, Fain-les-Moutiers, huitième d’une famille de dix enfants.

  • Sainte Catherine d’Alexandrie

    Patronne des jeunes filles et des philosophes. L’une des plus célèbres martyres des premiers siècles.

  • Sainte Thérèse d’Avila

    Née dans une famille noble d’Avila, en Castille, elle entre à 20 ans au Carmel.

  • Sainte Irène de Tomar

    L’histoire nous dit qu’elle était belle et très pieuse. Un jeune seigneur de Nabancia au Portugal en eut, dit-on, bien des distractions durant les offices.

  • Saint Luc

    Un médecin grec, adorateur des idoles, soucieux de ses malades dont il connaît la faiblesse et souvent la misère.

  • Saints René Goupil et Isaac Jogues

    Ce sont les saints martyrs du Canada