!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)}; if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0'; n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0; t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0]; s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq('init', '2059990530711387'); fbq('track', 'PageView');

Lourdes, source de fraternité missionnaire!

LOURDES, SOURCE DE FRATERNITE MISSIONNAIRE !

Notre évêque, lors de notre synode diocésain nous appelle à développer autour de nous des équipes de Fraternités Missionnaires de proximité, ayant pour objectif de trouver des membres et de se retrouver pour échanger sur la vie à la lumière de la parole de Dieu.

Belle et Sainte idée ! Mais comment faire, comment naturellement peut on aller à la rencontre de l’autre et lui demander de partager un moment convivial en parlant de Dieu et en le mettant au cœur de nos vies…Nous sommes tous plus ou moins pudique lorsqu’il faut ouvrir notre cœur pour parler de notre foi en Christ !

Hospitaliers, Hospitalière d’Amiens, nous avons une opportunité exceptionnelle d’aller à la rencontre de nos personnes accompagnées ou de nos amis Hospitalier(ères) lors de notre pèlerinage diocésain à Lourdes !

Quelle chance… Une sorte de Pain Béni !

N’oublions pas que si nous sommes au service de nos frères malades, c’est que nous y sommes envoyés par le Seigneur poussé par Notre Dame et la petite Bernadette.Je nous lance un défi ! Pour ce pèlerinage de Juillet, nous ne sommes pas là uniquement pour « rouler » nos personnes accompagnées d’un point A à un point B, nous ne sommes pas là uniquement pour faire des toilettes ou les accompagner aux célébrations ….

Nous avons autre chose à faire…

Prendre du temps gratuit à 2 ou à plusieurs à côté du Gave, face à la grotte, dans une chambre, sur le parvis de la basilique, ou à l’ombre près de l’accueil Notre Dame pour se parler, s’écouter, lire un passage d’Evangile et de le faire vivre au cœur de nos vies d’aujourd’hui. Et si c’était facile !

L’Eglise dans les premiers siècles étaient bien comme cela, de petits groupes qui partageaient ensemble les paroles du Ressuscité, Nous ne sommes pas des théologiens, mais notre foi et notre cœur permettront de créer de belles petites fraternités missionnaires et qui sait… continuerons je l’espère de retour en nos chaumières !

Lourdes nous permet de recharger nos batteries « catho » pour toute l’année, Prions Notre mère pour quelle nous donne la force de servir  et nous conduise à la source vivante qui fera de nous tous des missionnaires de l’amour du Christ.

Jean-François Lacaille
Vice-président de l’Hospitalité d’Amiens