Annonces pour la quatrième semaine du Temps ordinaire

▶️ Pour la quatrième semaine du Temps ordinaire :

 

> Cette semaine : pas de messe au presbytère de Saint-Riquier

> Mercredi 2 février : Fête de la Présentation de Jésus au Temple
– 18:30 : messe à l’église Saint-Sépulcre d’Abbeville> Jeudi 27 janvier

> Vendredi 4 février :
– 15:00 : messe à la chapelle de la Maison de retraite de Saint-Riquier (accès par le porche de la rue de l’hôpital
– de 17:00 à 18:00 : les distributeurs du Guetteur prennent leurs journaux au presbytère de Saint-Riquier

> Dimanche 6 février :

– 11:00 : Opération promotionnelle pour le Guetteur à Ailly.

▶️ Messes dominicales du cinquième dimanche du Temps ordinaire :

 

> Samedi 5 février :
– 18:00 : messe dominicale anticipée à l’église Saint-Sépulcre d’Abbeville.
> Dimanche 6 février :
– 9:30 : messe à l’église de Vauchelles
– 10:30 : messe à l’église Saint-Sépulcre d’Abbeville.
– 11:00 : messe à l’église d’Ailly-le-Haut-Clocher

 

La question de la semaine :
Qu’est-ce que la Chandeleur ?

La Chandeleur, fêtée chaque 2 février, n’est pas d’abord la fête des crêpes, mais de la Présentation de Jésus au Temple. La messe sera dite mardi 2 février à Saint-Sépulcre d’Abbeville à 18:30

La Chandeleur n’est pas une fête païenne, ni une fête culinaire. Elle correspond à l’un des mystères de l’enfance du Christ qui est sa Présentation au Temple, quarante jours après son Incarnation. C’est pourquoi elle est fêtée le 2 février, le quarantième jour à compter du 25 décembre.

« Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur » (Lc 2, 22-23).

Partie intégrante des mystères lumineux de la naissance du Christ, elle tire son nom d’une tradition établie au Ve siècle selon laquelle était organisée à cette occasion une procession de lumières, allumées avec des chandelles bénies. De là, la fête des chandelles, festa candelarum en latin, a pris le nom de Chandeleur. Plus que les crêpes, c’est donc la lumière qui est le symbole premier de cette fête. « Par ce signe visible, on veut signifier que l’Eglise rencontre dans la foi celui qui est « la lumière des hommes » et l’accueille avec tout l’élan de sa foi pour apporter au monde cette « lumière » »

📆 A noter :

– C’est l’hiver ! Du 5 décembre au 27 février 2022 inclus, la messe dominicale de 11:00 pour la paroisse Saint-Riquier-du-Haut-Clocher sera célébrée alternativement à Gapennes (dimanche 30 janvier 2022) et à Ailly-le-Haut-Clocher (6 février), …