Passe ton BAFA !

BAFA ? Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur

Pour qui ? À partir de 17 ans !

Déroulement : en trois étapes :

  1. Une formation générale de 8 jours avec un organisme de formation agréé
  2. Un stage pratique de 14 jours dans un accueil de loisirs, un séjour de vacances ou un camp déclaré auprès de la DDCS
  3. Une formation d’approfondissement de 6 jours, sur une thématique au choix de l’organisateur (petite enfance, jeux de plein air, théâtre, secourisme…)

A l’issue de ces trois étapes, le dossier du stagiaire est validé par un jury et le BAFA est acquis à vie !

Voici quelques points essentiels que tu aborderas au cours de la formation :

      • Comment mettre en place une animation : jeux, veillées, bricolage, parcours, etc.
      • Comment organiser la vie quotidienne en respectant les rythmes de vie et les besoins des jeunes.
      • Agir dans une équipe en participant à l’élaboration des projets et à leur mise en place.
      • Communiquer avec les familles.
      • Des notions de pédagogie, par exemple : quelle autorité dois-je exercer ?
      • Assurer la sécurité physique et morale des mineurs

Pourquoi passer le BAFA dans le cadre de l’Église ?

Des formations au BAFA en lien avec l’AFOCAL (organisme de formation que tu peux aller voir sur www.afocal.fr.) et en cohérence avec les valeurs chrétiennes sont organisées dans notre diocèse

Cela te donnera des clés pour lier ton rôle d’animateur et ta foi. Ainsi, tu accompagneras mieux les enfants et les jeunes dans leur développement humain et spirituel à l’image du Christ pour chacun d’entre nous.

Par exemple, tous les enfants n’entrent pas de la même manière dans la prière, c’est pourquoi tu pourras :

        • expérimenter différents types de prières pour ouvrir les jeunes à la Louange, aux psaumes, à la prière d’alliance, au chapelet ou encore à la contemplation d’une icône.
        • apprendre la relecture spirituelle de la semaine. Cela permet de faire vivre aux stagiaires l’expérience des disciples d’Emmaüs qui dans leur relecture ont pu dire : « Ils avaient le cœur brûlant mais ne s’en rendaient pas compte. » Un simple coup d’œil dans le rétroviseur permet souvent de réaliser le chemin parcouru durant les huit jours. Et les découvertes sont de taille!

Obtenir des aides :

Voici quelques pistes pour vous aider à financer le BAFA :

      • la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) verse à tous les stagiaires qui en font la demande une bourse d’une centaine d’euros pour la session d’approfondissement du BAFA.
        Attention : l’aide financière est versée après l’inscription à la session et doit être demandée dans un délai de trois mois suivant l’inscription. Il faut cependant détenir le formulaire dès le début du BAFA car il doit être complété par les directeurs des sessions de formation et par le directeur du stage pratique.
      • certains Comités d’Entreprise apportent une aide financière aux enfants de leurs salariés.
      • les paroisses et les aumôneries peuvent vous aider en fonction de leurs possibilités et de votre implication.

  

 Alors, n’hésite plus, forme-toi dans les formations soutenues par le diocèse.

Pour toute question, écris à jeunes@diocese-amiens.com