Partage de la Parole de Dieu du dimanche 2 août avec les FMP

« Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés » 

Evangile du Dimanche 2 Août 2020
Mt 14, 13-21

En ce temps-là,
    quand Jésus apprit la mort de Jean le Baptiste,
il se retira et partit en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les foules l’apprirent
et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
    En débarquant, il vit une grande foule de gens ;
il fut saisi de compassion envers eux et guérit leurs malades.

    Le soir venu,
les disciples s’approchèrent et lui dirent :
« L’endroit est désert et l’heure est déjà avancée.
Renvoie donc la foule :
qu’ils aillent dans les villages s’acheter de la nourriture ! »
    Mais Jésus leur dit :
« Ils n’ont pas besoin de s’en aller.
Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
    Alors ils lui disent :
« Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
    Jésus dit :
« Apportez-les moi. »
    Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe,
il prit les cinq pains et les deux poissons,
et, levant les yeux au ciel,
il prononça la bénédiction ;
il rompit les pains,
il les donna aux disciples,
et les disciples les donnèrent à la foule.
    Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés.
On ramassa les morceaux qui restaient :
cela faisait douze paniers pleins.
    Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille,
sans compter les femmes et les enfants.

 

 

Commentaire 

 

Curieusement, cet évangile nous parle d’abord de déplacements !

Ce texte nous dit que Jésus se retire, qu’il part en barque, dans un endroit désert, à l’écart. Cette insistance sur les mots nous aide à mieux nous approcher des émotions qui le traversent à cet instant précis.

Notons d’abord les deux déplacements qui se produisent au début du texte. Le déplacement des personnes, « des corps » pourrait-on dire : celui de Jésus, celui de la foule. Dans le même mouvement, on observe deux chemins différents pour se rendre au même endroit : l’un en barque, l’autre à pied.

A ce moment précis, on imagine Jésus envahi de tristesse suite à la mort de Jean le Baptiste. On suppose qu’il ressent le besoin de se recueillir, pour prier, pour pleurer peut-être…Mais en débarquant, son intention est bouleversée par la vue d’une « grande foule de gens ». En fait, un autre déplacement s’opère en lui à ce moment-là, le déplacement du cœur. Il se laisse saisir de compassion. Il guérit les malades.

Les disciples de leur côté, peinent à trouver leur chemin pour rejoindre Jésus dans ce déplacement-là. Ils voient par la présence de la foule, une source de désagrément et expriment leur volonté de la renvoyer. Alors Jésus doit les guider pour qu’ils retrouvent ensemble dans le même lieu, le même désir du cœur.

L’échange est vital pour que le miracle se produise. Une parole, du pain, du poisson, de l’eau…Il y a toujours de quoi nourrir la relation et apaiser la faim.

Ici, le miracle débute par le don « minime » de quelques-uns, qui dans cette foule, disposent de pains et de poissons. C’est déjà très beau à observer ! Jésus les reçoit, les bénit, les rompt, puis les donne aux disciples pour qu’à leur tour ils puissent donner à la foule. Ce mouvement qui passe par les disciples leur permet de vivre eux-aussi ce déplacement du cœur. En fait, il n’y a rarement qu’un seul miracle, mais souvent plusieurs.

A la lecture de ce texte, deux idées peuvent accompagner notre réflexion :

Suivre Jésus, marcher avec celui qu’on aime, ce n’est pas forcément prendre le même chemin, mais se retrouver dans le même lieu, dans le même mouvement du cœur, chacun à sa manière.

Celui qui vient à nous, parfois à l’improviste, dérangeant nos habitudes, bousculant nos plans établis…celui-là même qui vient avec l’apparence des mains vides, sans avoir de quoi nourrir le moment présent…celui-là a toujours un don à partager pour alimenter l’échange…A nous de réussir à le repérer parmi la foule de sentiments ou de préjugés qui traversent parfois la rencontre. Et cela suppose de vivre un déplacement dans nos cœurs.

 

 

Questions 

  1. A la première lecture, qu’est-ce qui me marque, me touche dans cet évangile ?
  2. Je regarde l’attitude de Jésus, celle de la foule ou celle des disciples. Quelle est celle qui me rejoint le plus aujourd’hui ?
  3. Après la période de confinement, je suis heureux(se) aujourd’hui de pouvoir à nouveau me déplacer. A quel déplacement du cœur suis invité(e) ?
  4. Je prends le temps de relire une nouvelle fois cet évangile, puis de faire silence quelques minutes. Avec quoi je repars ?

 

Ta Parole, un cadeau…

Oser dire ce que nous avons vécu, c’est un véritable cadeau pour tous !

Pour cela, il nous semble essentiel de recueillir les témoignages d’initiatives que nous avons pu prendre.Pour vous aider, nous vous proposons quelques questions.

Prenez quelques minutes pour répondre … 

Pour recevoir l’Evangile du Dimanche dans votre boite mail, inscrivez-vous ! fmp@diocese-amiens.com

Approfondir votre lecture

  • Départ de l’abbé Noël

    Dimanche 19 août en l’église de Friville Escarbotin, c’est avec beaucoup d’émotion que nous avons dit « au revoir » à l’abbé Noël Vanderlynden. Après douze années passées à nos côtés, il va rejoindre les paroisses d’Abbeville et de st Riquier en tant que prêtre auxiliaire. Entouré de son confrère le père Christian Debièvre et de ses […]

  • La Vallée d’Avre porte de Versailles pour se plonger dans un très beau spectacle sur Jésus

    Le vendredi 17 Novembre, un car complet, c’est à dire 53 personnes, a osé descendre de notre beau secteur vallée d’Avre jusque dans la capitale pour se plonger dans la nouvelle fresque musicale sur Jésus.

  • Les visites Pastorales

    Le droit canon stipule que l’évêque est tenu d’effectuer régulièrement une visite pastorale des réalités de son diocèse. Un évêque qui arrive dans un diocèse est invité à prendre la mesure de son diocèse en le visitant, en se mettant à l’écoute des personnes et des réalités du terrain. C’est ainsi pour l’évêque l’occasion de […]

  • L’égalité pour tous – Février 2015

    Qu’entend-on par égalité ? Il en va ainsi du langage des hommes : nous employons les mêmes mots mais nous ne les chargeons pas toujours du même sens et des mêmes expériences. Alors je vous propose quelques réflexions sur ce sujet, d’une grande actualité me semble-t-il. J’affirme, avec beaucoup d’hommes et de femmes de bonne […]

  • Soeur Marie-Ange

    Sœur Marie-Ange de la communauté des religieuses augustines à Abbeville De parents inconnus, j’ai été élevée par une famille d’accueil dans un milieu n’ayant pas d’enfants, un milieu minier, simple, indifférent à la religion. A l’âge de 7 ans j’ai été intriguée par mes compagnes d’école qui passaient tous les jeudis devant la maison à […]

  • Sœur Marie-Luc

    Sœur Marie-Luc Un sourire au service de l’Eglise Dans l’ancien presbytère de bernaville où elle vit en communauté avec une autre religieuse de sa congrégation, la sainte-famille, sœur marie-luc nous ouvre ses portes et son cœur. Elle a gardé la spontanéité et le sourire de ses 20 ans ! Il faut dire que Sœur Marie-Luc […]

  • Monseigneur Olivier Leborgne

    Monseigneur Olivier Leborgne «Notre diocèse a de vrais défis d’avenir» Père évêque, cela fait bientôt un an que vous êtes dans notre diocèse, quel regard portez-vous sur lui ? Je suis émerveillé ! Dans toutes les personnes que je rencontre, je découvre des richesses et des ressources insoupçonnées. Cela rayonne ! J’aime ce diocèse, il […]

  • Corps, solitude et espérance – Mars 2015

    « Mais le sanctuaire dont il parlait, c’était son corps. » Jésus, dans le passage de l’Évangile de Jean que nous entendions le troisième dimanche de carême, venait de chasser les marchands du temple : « Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce ! » Il déclara : « […]

  • Ordination de Monseigneur Olivier LEBORGNE

    Vous étiez 4500 le 6 Avril 2014 dans la cathédrale d’Amiens pour assister à l’ordination de Monseigneur Olivier LEBORGNE… Retour en vidéo sur cette fête diocésaine…

  • Maintenant, chers catéchumènes, je m’adresse à vous!

    Le 22 février, 35 catéchumènes ont été appelés à Amiens par le Père Evêque. Lors de cette célébration des appels décisifs, Mgr Leborgne a commencé par dialoguer avec les accompagnateurs qui ont répondu positivement à ses questions : Ces catéchumènes ont-ils été fidèles à écouter la Parole de Dieu annoncée par l’Eglise ? Ont-ils commencé […]

  • Tous frères et soeurs en Christ !

    Dimanche 28 septembre, les alentours de la cathédrale se sont animés d’une cinquantaine de stand. Paroisses, mouvements, services… se sont mobilisés pour faire de cette journée un temps de rencontre, de découverte, d’échange, d’accueil et de prière fraternels. La célébration de l’après-midi, présidée par Mgr Olivier Leborgne, a ensuite rassemblé plus de 2000 personnes. « […]

  • Echos de la fête du Pardon des paroisses d’Amiens

    Samedi 14 mars Affluence inhabituelle place des Provinces à Etouvie. Sur le même espace l’église saint Paul, la salle municipale des provinces, un gymnase et la mosquée. 15h un accueil à la porte de l’église Beaucoup de collégiens pour qui cette rencontre était un temps fort de leur programme d’aumônerie et leurs accompagnateurs. Une proposition […]