Pour vivre ensemble une entrée en Carême réussie…

Pour les chrétiens, le Carême est un temps préparatoire à la fête de Pâques. Il est très important parce qu’elle célèbre la résurrection du Christ. Le Carême dure quarante jours, en souvenir de la retraite de Jésus dans le désert où il s’était retiré pour préparer sa mission. Selon la tradition, pendant ces quarante jours, les fidèles sont donc invités à prier et jeûner en pratiquant la charité et en faisant de petits sacrifices. Ces actes permettent alors de se rapprocher de Dieu. Cette année, le Carême débute le mercredi 26 février 2020, dit aussi mercredi des Cendres. Il s’achève le dimanche 12 avril 2020. Préparons ensemble ce premier rendez-vous pour un carême réussi:  Zoom sur le mercredi des Cendres!

Cliquez sur l’image pour télécharger et imprimer le dessin.

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.messes.info

En marchant vers Pâques: L’équipe diocésaine des fraternités missionnaires de proximité vous propose de partager 6 rencontres avant les 6 dimanches de carême, avec le voisinage autour d’un café, d’une tisane… A la suite du livret de l’Avent, celui-ci reprend la même méthode de partage de la parole de Dieu. Bonne découverte et bon partage à tous!

Les lectures de la messe du jour mettent l’accent sur la conversion du cœur. Période de pénitence, le Carême revêt aussi un caractère libérateur. Joël parle d’une conversion du cœur, génératrice de joie, et le psalmiste demande la grâce d’un cœur et d’un esprit neufs. Paul met l’accent sur la réconciliation, et Jésus, sur une relation filiale et intime avec le Père.

1ère lecture
« Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements » (Jl 2, 12-18)

Psaume
(Ps 50, 3-4, 5-6ab, 12-13, 14.17)

2ème lecture
« Laissez-vous réconcilier avec Dieu. Voici maintenant le moment favorable » (2 Co 5, 20 – 6, 2)

Évangile
« Ton Père qui voit dans le secret te le rendra » (Mt 6,1-6.16-18)

CARÊME

Le terme “carême” vient du mot latin “quadragesima”, qui signifie quarante, chiffre biblique symbolique qui exprime une totalité temporelle, un temps achevé.

On trouve par exemple :
- les quarante jours du déluge (Genèse 7, 4.12.17),
- les quarante jours de Moïse sur l’Horeb (Exode 24, 18),
- les quarante années du peuple élu dans le désert (Nombres 32, 13),
- la marche de quarante jours d’Élie vers l’Horeb (1 Rois 19, 8),
- les quarante jours du Christ au désert (Matthieu 4, 2 ; Marc 1, 13 ; Luc 4,2).

Cette période liturgique prépare à la fête de Pâques par la prière, le partage (aumône) et le jeûne.

CONVERSION

“Conversion” vient du latin “convertere” qui signifie tourner, changer.

C’est ouvrir son cœur et son intelligence à Dieu et avec sa grâce (son aide), réaliser de véritables changements dans son existence en se détournant du péché en étant de plus en plus fidèle à l’Evangile. La conversion est le signe de l’accueil de la foi. Elle rapproche du Christ, source de la vie éternelle.

JEÛNE

L’Église catholique propose à ses fidèles de jeûner (de se passer d’un repas) le mercredi des cendres et le Vendredi saint, et de s’abstenir de viande les vendredis du carême. En nous privant du nécessaire, nous nous rappelons que Dieu nous est encore plus nécessaire. Le jeûne aide à acquérir la liberté du cœur. Cela signifie que nous souhaitons ne pas être centrés sur nous-mêmes, sur nos désirs, sur nos besoins. Le jeûne nous aide ainsi à nous ouvrir à Dieu et aux autres, et par conséquent nous stimule dans la prière.

AUMÔNE

Acte de donner à plus nécessiteux que soi.
Dans l’Ancien Testament, l’aumône est régie par des lois. Le Nouveau Testament lui donne une dimension nouvelle : c’est l’amour des autres et non pas l’obéissance à la Loi qui doit la motiver.

Pour accompagner votre Carême quelques idées pour méditer, prier ou se préparer en famille !