Partage des FMP autour de l’Évangile du 9 Février: Le Sel de la Terre


Un temps de partage autour de la Parole de Dieu
Dimanche 9 février 2020 : Vous êtes le sel de la terre 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5, 13-16

« En ces temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée 

Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

 De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

 

*** COMMENTAIRE ***

Le Seigneur nous fait confiance !
C’est là toute la force de son amour. Croire qu’il y a en nous une foi pas plus grosse qu’une graine de moutarde (Lc 17,6), mais capable, si nous le désirons, de nous révéler au service de sa Parole.
Ce n’est pas pour demain, ni sous certaines conditions, mais c’est ici et maintenant. Jésus s’exprime au présent. Nul besoin d’attendre, de croire que nous ne sommes pas prêts… « Vous êtes la lumière du monde », « vous êtes le sel de la terre ».

Le Seigneur nous fait confiance ! Alors face à cet appel qu’il nous adresse, que lui répondons-nous ?
Acceptons-nous de nous laisser guider par Lui pour devenir « lumière » afin de briller « devant les hommes » et de porter témoignage ; ou « sel », de nature plus discrète, mais pouvant changer le goût de la vie ?

Accueillons en nos cœurs cet appel de Jésus à être lumière ou sel, selon nos charismes, selon les époques, selon les lieux et les moments. Et inventons notre réponse ici et maintenant !

 

*** QUESTIONS ***

1. Qu’est-ce qui retient mon attention dans ce texte ?Je repère les mots qui rejoignent ce que je vis, ce que je ressens en ce moment…Je prends le temps de me les répéter tout au long du jour, de les laisser trouver un écho en mon cœur.

2. Quels sont les lieux, les moments, où Jésus peut espérer que je sois lumière « devant les hommes » ou sel pour les autres ?Le Seigneur n’attend pas forcément de nous que nous changions complètement nos vies, mais aussi que nous habitions autrement notre quotidien, en famille, à l’école, au travail, dans notre paroisse …

3. « Si le sel devient fade »Comment puis-je m’y prendre pour cheminer en présence du Seigneur et entendre l’appel qu’il m’adresse ?Comment suis-je attentif à Le laisser me déposer en tant que lumière ou sel, là où il m’appelle ?

4. Quelles prières adresser aujourd’hui…Je demande au Seigneur de m’aider à accueillir l’appel à le servir et à lutter contre le risque de devenir « fade ».Je confie dans la prière, mes résistances et tout ce qui m’empêche parfois d’être lumière ou sel.