Neuvaine de prières pour les vocations Jour 6

Neuvaine jour après jour

« Si nous sommes pauvres – et nous le sommes –, cela ne doit pas être un motif d’inquiétude (…) Oui, aucun don de Dieu ne nous manque pour faire ce qu’Il veut que nous fassions. Encore faut-il discerner ces dons et leur permettre de se déployer. Comme aux noces de Cana (Jn, 2,1-11), le Seigneur rend alors possible l’impossible. » (Mgr Leborgne)
« A Dieu tout est possible ». Prions-le afin que chaque baptisé puisse entendre ses appels. « Tu as du prix à mes yeux, tu as de la valeur et je t’aime » (Isaïe 43,4). Le Seigneur nous appelle afin que nous puissions répondre à son amour et œuvrer dans un monde en attente de paix et d’espérance. Le suivre, c’est choisir un chemin de bonheur et de joie, alors levons-nous et prions-le d’éveiller dans le cœur de nombreux jeunes l’envie de le suivre jusqu’au bout.

JOUR 6 : Mercredi 8  mai  2019
En union de prières avec les Sœurs Salésiennes de la Visitation

 Chant d’entrée 
Jubilez, criez de joie ! 

Jubilez, criez de joie, acclamez le Dieu trois fois saint
Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour !
Jubilez ! Criez de joie pour Dieu notre Dieu.
Louez le Dieu de lumière : il nous arrache aux ténèbres.
Devenez en sa clarté des enfants de sa lumière.
Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs au Dieu de miséricorde.
Laissez-vous réconcilier, laissez-vous transfigurer.
Notre Dieu est tout amour, toute paix, toute tendresse.
Demeurez en son amour : il vous comblera de lui.

Parole de Dieu : St Matthieu, 11, 25-30

 En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.  Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.  Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Méditation

« Jésus prend la parole et dit : Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange … ». En parallèle, Luc dit : « Jésus tressaille de joie sous l’action de l’Esprit Saint … » Regardons, écoutons Jésus dans la louange du Père, tressaillant de joie sous l’action de l’Esprit-Saint. Jésus, entièrement tourné vers le Père, ouvert à l’Esprit Saint, est louange du Père, Joie du Père. Jésus exulte !

Matthieu et Luc nous montrent ensuite Jésus tourné vers ceux qui l’écoutent, ses disciples. Dans un seul mouvement : sous l’action de l’Esprit Saint, voici Jésus dans la Joie, dans la louange du Père et voici Jésus tourné vers ses frères, ses disciples, visage du Père tour- né vers chacun de nous.

Restons petits, car nous le sommes. Ne pas tout savoir, ne pas tout comprendre nous ouvre le cœur et l’attention à Dieu et à nos frères, nous rend vrais vis-à-vis de nous-mêmes. Laissons-nous imprégner de ce visage de Jésus … Quand nous le contemplons, nous voyons le Père à l’œuvre … Quand nous contemplons nos frères, nous voyons le visage de Jésus … Jésus, le cœur doux et humble de Dieu, nous appelle à lui. Allons à lui : il nous ouvre à la joie imprenable, à la louange du Père, à l’attention aux frères.

Restons petits, pas des bébés … N’ayons pas peur d’être faibles, pauvres, démunis, déboussolés devant Jésus! Restons dans la confiance, demeurons des mendiants de l’amour de Dieu. Restons joyeusement dans l’attention à la Parole de Dieu, demandons à Jésus ses yeux et son cœur pour regarder notre terre, nos frères, surtout ceux qui ne comptent pour personne! C’est vers eux que penche le cœur de Dieu. Laissons-nous former, enseigner par Jésus. Et quand la vie est trop lourde à porter, mettons-nous sous le joug de Jésus …il porte, lui avec nous, nous avec lui. Alors, nous prenons son pas.


Temps de prière personnelle

Seigneur Jésus, tu nous envoies comme le Père t’a envoyé. Donne- nous une écoute plus aimante de ta Parole, une attention plus fine aux appels de l’Eglise et du monde.

Donne-nous de discerner les signes des temps selon ton cœur. Que tous les chrétiens se sentent responsables des vocations naissantes, de l’éveil du désir et de la joie de participer à ta mission.

Que tous persévèrent dans leur vocation personnelle, au fil des jours et des événements de la vie.
Notre-Dame, mère de Dieu, mère de l’Eglise, notre mère, intercède pour nous.