Neuvaine de Prières pour les Vocations Jour 4

Neuvaine jour après jour

« Si nous sommes pauvres – et nous le sommes –, cela ne doit pas être un motif d’inquiétude (…) Oui, aucun don de Dieu ne nous manque pour faire ce qu’Il veut que nous fassions. Encore faut-il discerner ces dons et leur permettre de se déployer. Comme aux noces de Cana (Jn, 2,1-11), le Seigneur rend alors possible l’impossible. » (Mgr Leborgne)
« A Dieu tout est possible ». Prions-le afin que chaque baptisé puisse entendre ses appels. « Tu as du prix à mes yeux, tu as de la valeur et je t’aime » (Isaïe 43,4). Le Seigneur nous appelle afin que nous puissions répondre à son amour et œuvrer dans un monde en attente de paix et d’espérance. Le suivre, c’est choisir un chemin de bonheur et de joie, alors levons-nous et prions-le d’éveiller dans le cœur de nombreux jeunes l’envie de le suivre jusqu’au bout.

JOUR 4 Lundi 6 mai  2019
En union de prières avec les prêtres Lazaristes

 

Prier avec Saint Vincent de Paul

 

 

Je vous ai choisis, je vous ai
établis
Pour que vous alliez et viviez de
ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez
du fruit ;
Je fais de vous mes frères et
mes amis.

 

Texte: Un Baptême pris au sérieux

 

… Pour tendre à sa perfection, il faut se revêtir de l’esprit de Jésus-Christ… Il faut se remplir et être animé de cet esprit de Jésus Christ. Pour bien entendre ceci, il faut savoir que son esprit est répandu dans tous les chrétiens qui vivent selon les règles du christianisme; leurs actions et leurs œuvres sont parsemées de l’esprit de Dieu…Mais quel est cet esprit-là ainsi répandu?

Quand on dit : « L’esprit de Notre-Seigneur est en telle personne ou en telles actions », comment cela s’entend-il ? Est-ce que le Saint-Esprit même s’est répandu en elles ?

Oui, le Saint-Esprit, quant à sa personne, se répand dans les justes et habite personnellement en eux.

Quand on dit que le Saint-Esprit opère en quelqu’un, cela s’entend que cet Esprit, résidant en cette personne, lui donne les mêmes inclinations et dispositions que Jésus Christ avait sur la terre, et elles le font agir de même, je ne dis pas d’une égale perfection, mais selon la mesure des dons de ce divin Esprit (MI, 107-108).

Méditation

Quand St-Vincent de Paul écrit ce texte, il nous dévoile ce que lui-même a vécu et expérimenté au niveau de sa foi. Il avait déjà une haute estime de Dieu mais celle-ci prend une toute autre expression qui s’incarne en la personne de Jésus-Christ et de la présence même de son Esprit. Et cela prend chez lui une dimension infiniment spirituelle, celle de son baptême. Il en va de même pour le baptême que nous avons reçu. Quand il réfléchit à son baptême, il découvre qu’il a non seulement reçu l’Esprit-Saint mais que Celui-ci lui a légué l’Esprit même.

L’expérience qu’il fait de cette Révélation le transcende, le fascine par Celui qui le fait vivre de l’Esprit même de son sauveur. Et St-Vincent de se tourner avec ferveur vers le Dieu Trinité qui l’habite depuis son baptême : « que votre Père règne en nous et régnez-y vous-même en nous faisant régner en vous par la foi, par l’espérance et par l’amour, par l’humilité, par l’obéissance et par l’union avec votre divine Majesté » (XII, 147-148).


Temps de prière personnelle

Ressouvenez-vous, Monsieur, que nous vivons en Jésus-
Christ, par la mort de Jésus-Christ, et que nous devons mourir en
Jésus-Christ, par la vie de Jésus-Christ et que notre vie doit être cachée
en Jésus-Christ et pleine de Jésus-Christ, et que, pour mourir
comme Jésus-Christ, il faut vivre COMME JESUS-CHRIST. » (XII, 295)