Relire la lettre pastorale à la lumière de la Parole de Dieu

Dans sa lettre pastorale Mgr Olivier Leborgne nous invite à puiser dans la richesse et la diversité des textes bibliques pour nourrir notre réflexion et ensemble poursuivre cette aventure synodale.

Premier épisode : L’Alliance 

Marie Paule Rigaux

« Tout le peuple s’engagea dans l’Alliance » 2 R 23, 3

Les premières lignes de la Lettre pastorale de notre évêque annonçant les décrets synodaux nous ont peut-être échappé ! Comme il est tentant, en effet,  d’aller au plus vite voir plus loin « que faire ? comment faire ? » après une année synodale passée à se retrouver avec d’autres, à réfléchir, à s’interroger avec cet homme de l’Evangile : « Bon maître, que nous faut-il faire ? »

Avant de « faire », il nous faut toujours retourner à la Source et pour cela nous sommes invités à regarder une fois encore ce qui se passe il y a bien longtemps, quand le Peuple de Dieu se perd dans l’hésitation, « cloche des deux jarrets » (1R 18, 20), ne sachant choisir entre les idoles du pays conquis et le Seigneur véritable.

Arrive Josias, un fameux roi ! Connaissons-nous Josias et sa réforme religieuse ? 620 avant JC.

C’est un grand ménage qu’il entreprend !... Ni son père, ni son grand-père Manassé n’ont respecté l’Alliance avec Dieu : rejet des prophètes, retour aux idoles, sacrifices aux dieux de Canaan, prostitutions sacrées, Temple profané par l’installation de divinités étrangères…tout est bon pour s’attirer les bonnes grâces des dieux ! Josias ne le supporte plus ! Entreprenant des travaux dans le Temple laissé à l’abandon, il retrouve le Livre de la Loi.

Sa proclamation devant tout le peuple rassemblé, jeunes, vieux, prêtres, prophètes, va toucher tous les cœurs et provoquer cette réaction formidable :

«  Tout le peuple s’engagea dans l’Alliance »

Tous se décident à la conversion : retourner au Dieu véritable, au Seigneur qui s’est révélé à Moïse.

Le monde de Josias ne nous est pas si étranger...l’argent, la soif de pouvoir, le consumérisme, toute sorte d’addictions sont bien les idoles d’aujourd’hui qui font oublier Dieu ou le mettre bien à l’écart.

Saurons-nous les délaisser, les abandonner pour revenir à l’essentiel ? Pour, avant toute entreprise, retourner au seul Dieu qui libère l’homme de tout esclavage ? Pour à nouveau faire Alliance avec Lui c’est-à-dire chercher sérieusement comment  « je me relie  à Dieu » par la prière, la lecture de sa Parole, les sacrements, l’amour du prochain.

«  Que votre oui soit oui ! » dit Jésus. Alors ensemble, nous nous engagerons dans l’Alliance et nos communautés seront de vraies fraternités missionnaires.

Marie Paule Rigaux

Lettre pastorale "A Dieu tout est possible"

« Que votre oui soit oui !» dit Jésus. Alors ensemble, nous nous engagerons dans l’Alliance et nos communautés seront de vraies fraternités missionnaires.

Dans la même rubrique...

Retrouvez sur la page  » Relire la Lettre pastorale à la lumière de la Parole de Dieu » d’autres commentaires…