!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)}; if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0'; n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0; t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0]; s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq('init', '2059990530711387'); fbq('track', 'PageView');

Le synode des jeunes côté coulisses!

Le pape François a convoqué une nouvelle assemblée générale du Synode des évêques sur le thème de « la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel, du 3 au 28 octobre 2018, à Rome. Daniel Viera, 32 ans, chargé de mission au Conseil Régional de Picardie , président national des jeunes professionnels, a participé au travail préparatoire et au week-end de clôture du synode. De retour de Rome, Il partage avec nous les temps vécus aux côtés des pères synodaux.

Tu as vécu ce week-end à Rome aux côtés des pères synodaux, qu’est-ce qui t’a marqué?

Tout d’abord, j’ai été impressionné par les lieux: Le Vatican est chargé d’histoire… ensuite vivre cet événement un synode pour nous les jeunes c’est inédit! Autre moment chargé en émotion: La  lettre des Pères synodaux adressée aux jeunes, lue par le Cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques lors de la messe de clôture dans la Basilique Saint-Pierre . « L’Église et le monde ont un besoin urgent de votre enthousiasme. Faites-vous compagnons de route des plus fragiles et des plus pauvres, de tous les blessés de la vie. Vous êtes le présent, soyez le futur, plus lumineux. » source .

Ces mots résonnent en moi comme un appel, une évidence…

Que retiens-tu  de cette démarche synodale?

C’est de voir l’église qui écoute ses jeunes, c’est de voir l’église qui prend en compte la réalité des jeunes de cette génération d’aujourd’hui. C’est un synode des évêques pour les jeunes, c’est la première fois que cela a eu lieu.  C’est l’église avec Pape François, qui dit au jeunes du monde entier, venez et servez, nous avons besoin de vous, n’ayez crainte, nous sommes avec vous, c’est une église qui parle aux jeunes, soyez des missionnaires et non des consommateurs!  Et nous les jeunes, nous devons porter le rêve de nos aînés en travaillant ensemble !


Que souhaites-tu mettre en oeuvre dès maintenant  en tant que responsable national des jeunes pro? 

Nous avons un document final, maintenant c’est à nous de travailler. J’ai prévu de faire un week-end de relecture avec toute l’équipe nationale (coordination des Jeunes Professionnels) qui se soldera par une « Charte Jeune Professionnel », que tous les groupes Jeunes Professionnels de France devront mettre en pratique, en suivant ce document que Pape François nous donne.

Nous avons un peu près de 200 groupes Jeunes professionnels en France et nous sommes appelés à porter du fruit (Jean 15-16) le seigneur nous appelle et nous devons répondre présent en tant que disciple missionnaire là où nous sommes…

Propos recueillis par Nelly Berneaux