Neuvaine de prières pour les Vocations – Jour 9 –

NEUVAINE POUR LES VOCATIONS
Jour 9
Samedi 21 Avril 2018

En Union de prières avec la Congrégation des Lazaristes

Congrégation des Lazaristes

« Notre vocation est d’aller, non en une paroisse, ni seulement en
un évêché, mais par toute la terre ; et pour quoi faire ? Embraser le
cœur des hommes, faire ce que Dieu a fait, lui qui est venu mettre
le feu au monde afin de l’enflammer de son amour. Qu’avons-nous
à vouloir sinon qu’il brûle et consume tout…. Si nous avons vocation
d’aller mettre le feu divin par tout le monde, si cela est ainsi
mes frères, combien dois-je brûler moi-même de ce feu divin »

Saint-Vincent de Paul

PAROLE DE DIEU

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (4, 16-22a)

Jésus vint à Nazareth, où il avait grandi. Comme il en avait l’habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui présenta le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit: L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire: « Cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre,c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit.» Tous lui rendaient témoignage;et ils s’étonnaient du message de grâce qui sortait de sa bouche.

MEDITATION

Pour Saint Vincent de Paul, toute expérience humaine s’éclaire d’une lumière venue d’ailleurs. Dieu est proche, Dieu est providence et il conduit la vie et les actions. Soudain donc, lui Saint Vincent, si attentif au réel, rencontre le Christ lui-même, dans la personne démunie, l’enfant abandonné, le malade, le galérien. Jésus trahi, torturé,mis à mort mais aussi ressuscité et vivant. Saint Vincent vient de le rencontrer, d’en faire l’expérience. Pour Saint Vincent, tout devient clair maintenant. Jésus Christ est venu évangéliser les pauvres,délivrer les captifs, libérer les opprimés. A la question « pour vous qui suis-je ? », question qui est posée à tout homme, toute femme,à chacun et à chacune de nous en particulier, Saint Vincent trouvela réponse en contemplant le Christ de Galilée, celui qui parcourt les routes pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Mais bien entendu, il ne suffit pas d’y répondre, encore faut-il suivre Jésus-Christ. Alors à l’image et à la suite de Jésus Christ, Saint Vincentse consacre à l’évangélisation des pauvres. Pour cela, il s’agit de se revêtir de l’Esprit de Jésus, son Esprit de parfaite charité, en ajustantsa conduite à l’Évangile.

TEMPS DE MÉDITATION PERSONNELLE

Saint Vincent de Paul, apôtre et témoin de la charité du Christ auprès des pauvres, donne-nous d’aimer Dieu aux dépens de nos bras et à la sueur de nos visages. Aide-nous à nous abandonner à sa Providence, fidèles à découvrir son action dans tous les événements de notre vie. Soutiens-nous dans notre désir de discerner et d’accomplirla volonté de Dieu. Obtiens-nous un cœur tendre et compatissant aux misères et aux souffrances des autres spécialement des plus démunis de ce monde. Accompagne-nous dans notre service des hommes et intercède auprès du Fils de Dieu pour que nous devenions dans notre travail, notre famille, notre quartier, notre paroisse, nos communautés, des passionnés de son Évangile d’Amour.
Amen

Notre Père et Je vous salue Marie
Prière à l’Esprit-Saint 

HYMNE

Aimer, c’est tout donner
Aimer, c’est tout donner
Aimer, c’est tout donner
Et se donner soi-même.

Quand je parlerais les langues
des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’Amour, je suis
comme l’airain qui sonne ou la
cymbale qui retentit.

Si je prophétisais et connaissais
tous les mystères, si
j’avais la Foi à transporter des
montagnes, sans l’Amour, je ne
suis rien !

Quand je distribuerais ce que
je possède en aumônes, et si je
livrais mon corps à brûler dans
les flammes, cela ne me sert à
rien !