Neuvaine de prières pour les Vocations – Jour 8 –

NEUVAINE POUR LES VOCATIONS
Jour 8
Vendredi 20 Avril 2018

En Union de prières avec les petites Sœurs des Pauvres

Les petites Soeurs des Pauvres

« Mes Petites, lorsque vous serez près des Pauvres, donnez-vous à plein cœur …. C’est Jésus que vous servez !

N’oubliez jamais …n’oubliez jamais, que le Pauvre, c’est Notre Seigneur. »

Jeanne Jugan
s’adressant aux novices de son temps

PAROLE DE DIEU

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu, 25

Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme  le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; Et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; J’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?

Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

MEDITATION

« Mes petites, c’est si beau d’être pauvre, de ne rien avoir…. De tout attendre du Bon Dieu »
Quand vous parliez ainsi, à la fin de votre vie, Que vous restait-il, Jeanne, humainement parlant ?
Votre liberté ? – Aliénée
Votre œuvre ? – Attribuée à d’autres.
Votre réputation ? – Étouffée.
Vous n’aviez plus rien, plus rien du tout.
Vous n’étiez plus rien, plus rien pour personne. Oubliée … Inconnue…
Solitaire. « Un zéro sur la terre » Pauvre ! … Et vous disiez :
« Mes Petites, c’est si beau ! » Oui, c’est une béatitude. La première :« Bienheureux les Pauvres »

Nous aimerions – peut-être – édulcorer, ne pas prendre en toute rigueur de terme, l’étonnante Parole ! Notre égoïsme se refuse à comprendre. Comprennent seuls ceux qui écoutent en leur cœur la fin de la phrase ! … « Car le royaume des cieux leur appartient. » La Béatitude de la Pauvreté est dans la possession anticipée du Royaume.

Cherchez le Royaume, le « reste » vous sera donné, le surcroît promis refluera vers vous. Échange à la mesure de Dieu ! …

Dépouillement, certes ! – Sacrifice non ! …

La Pauvreté du Royaume introduit dans un autre ordre : l’ordre de la Charité. « C’est si beau d’être pauvre … « Si beau de n’user des biens de la terre, que pour la venue du Royaume en nous et dans les autres. Si beau d’en faire ses serviteurs au lieu d’en être esclaves. Si beau de s’appauvrir pour devenir riche d’Espérance vécue et de Charité ! … Redites-le sans vous lasser, Soeur Marie de la Croix, redites-le nous.

Redites-le à notre temps ! … Apprenez-nous l’allégresse de la première Béatitude : « Mes Petites …. C’est si beau d’être pauvre… de ne rien avoir…. De tout attendre du Bon Dieu !… »

TEMPS DE MÉDITATION PERSONNELLE

Seigneur, en ton immense bonté, suscite en notre monde, attiré par le bien-être et les richesses, des âmes généreuses, entièrement éprises de ton Amour et qui sauront entrer dans « la pauvreté du Royaume » pour vivre « l’ordre de la Charité », les ouvrants aux besoins de leurs frères dans la difficulté quelle qu’elle soit. Nous te le demandons par ton Fils Bien Aimé.

Notre Père et Je vous salue Marie
Prière à l’Esprit-Saint 

HYMNE

Peuple de bienheureux,
Peuple de Dieu en marche,
au Royaume de Dieu,
marche joyeux.

Bienheureux es-tu, toi qui as
un cœur de pauvre, bienheureux
es-tu, car le Royaume est à toi.

Bienheureux es-tu, toi qui
aimes pardonner, bienheureux
es-tu, car tu seras pardonné.

Bienheureux es-tu, toi qui
œuvres pour la paix, bienheureux
es-tu, car tu es vrai fils de Dieu.

Bienheureux es-tu, toi qui es
persécuté, bienheureux es-tu,
car la joie te vient de Dieu.

Rencontre avec les petites Sœurs des Pauvres

La Congrégation des Petites Sœurs des Pauvres est présente dans le Diocèse depuis le mois de Juin 1850.

Actuellement nous sommes 12 religieuses de 7 nationalités différentes qui veulent offrir aux personnes âgées, ayant des ressources modestes, un accompagnement en des maisons à caractère familial, se rapprochant le plus proche possible d’une vie à domicile. Ainsi, elles veulent leur permettre de vivre pleinement cette dernière  étape, comme chez elles, en étant accompagnées jusqu’au terme de leur vie.

LIRE LA SUITE