Rencontre avec les Sœurs salésiennes de la Visitation

Notre monde a soif d’espérance, de paix, de joie!  Nous sommes en situation d’urgence et il nous faut prier! Prier notre Seigneur d’éveiller dans le cœur de nombreux jeunes le désir de le suivre jusqu’au bout, dans le sacerdoce ou la vie religieuse! Nous vous invitons tous à  la neuvaine de prières pour les vocations du 13 au 21 avril … Cette neuvaine a été préparée par  les congrégations de notre diocèse: l’occasion pour nous de redécouvritr la richesse de la vie religieuse de notre département…

Les Soeurs salésiennes de la Visitation à Amiens

Rencontre avec les Sœurs salésiennes de la Visitation
Maison diocésaine Saint-François de Sales à Amiens

 

Quelques repères …

 

Nos racines : le 8 décembre 1955, notre Congrégation est née de l’union de deux Congrégations :

La Congrégation des sœurs de St François de Sales de Leuze (non loin de Tournai, en Belgique), fondée en 1697 par Jean-François BAUDESCOT, chanoine de FENELON et président du séminaire de Tournai qui dépendait à l’époque de l’archevêque de Cambrai. Une communauté  de « Maîtresses de Charité de St François de Sales » naîtra à Valenciennes avec plusieurs autres dont deux de l’autre côté de l’actuelle frontière franco-belge.

La Congrégation des Sœurs de la Visitation Sainte Marie de Celles (non loin de Tournai, en Belgique), fondée elle, en 1836.

Aujourd’hui, nos communautés de Belgique diminuent tandis que celles d’Afrique se développent. Depuis la semaine de Pâques de cette année, ces communautés (RDC et Bénin) ont été érigées en Province vu le nombre croissant des membres  (90 sœurs)

En 2009, à la demande de Mgr Jean-Luc BOUILLERET,  la Congrégation envisage l’implantation d’une communauté salésienne de la Visitation, interculturelle,  au Centre St François de Sales. Sr Jeannine HARVENGT est envoyée en septembre 2009 comme responsable du Centre St François de SALES en attendant la constitution d’une communauté belgo-congolaise ; ce sera fait en avril 2011 avec deux sœurs congolaises et deux sœurs belges.

Aujourd’hui nous sommes cinq sœurs, heureuses de vivre dans la Maison diocésaine St Fr. de Sales occupant la dernière implantation amiénoise du monastère de la Visitation où ont vécu de nombreuses Visitandines pétries de la spiritualité de St François de SALES et de Ste Jeanne de CHANTAL.

Quelle est la place de la prière dans votre quotidien ?

Dieu est le Dieu du cœur humain ; accueillir sa Parole au plus profond de notre cœur, nous laisser transformer par elle, la partager entre nous et autour de nous.

Notre prière se veut être cœur de nos réalités quotidiennes, contemplation de l’œuvre de Dieu en chacun et en chacune, présence divine dans le monde, mais aussi combat, consentement à la volonté du Père pour le salut de tous les hommes.

A l’exemple de Marie, notre prière est louange, bénédiction, action de grâce, tressaillement de joie. Elle proclame la fidélité et la miséricorde du Père pour tout homme. Magnificat !

Au sein de la Maison diocésaine, nous voulons être une communauté de prière, qui porte la vie de l’Église universelle, de l’Église diocésaine, Les joies et les espoirs, les chagrins et les angoisses des hommes de ce temps, et de tant de personnes qui nous confient leurs intentions : malades, personnes seules, en détresse, familles en difficultés, migrants en recherche d’une situation meilleure, personnes apeurées face à l’avenir… etc..

Nous sommes heureuses de partager l’eucharistie et notre prière (louange du soir) avec ceux et celles qui travaillent et qui passent dans notre maison.

Quand nous le pouvons, nous rejoignons l’Eucharistie ou les célébrations organisées par les différents groupes en formation dans la Maison diocésaine.

Comment se déploie votre mission de consacrées au cœur du monde ?

Au cœur de notre vie, Jésus-Christ nous envoie comme Salésiennes de la Visitation.

Une communauté qui prie …. Une communauté de « disciples-missionnaires »

Aujourd’hui, dans la mission qui nous est confiée à Amiens, au sein de la Maison diocésaine et dans nos engagements apostoliques extérieurs, nous essayons de vivre sous l’éclairage de la Visitation, c’est-à-dire :

«  Témoigner d’un amour qui se met au service de la personne avec discrétion, sans s’imposer, respectant la liberté de l’autre, amour que François de Sales voit germer et grandir à travers une profonde humilité envers Dieu, une douceur de cœur envers le prochain, une simplicité de vie »…..

Accueil, simplicité, disponibilité, écoute, service mutuel, joie partagée, optimisme, relations fraternelles qui font du bien ……

Nous avons aussi une pédagogie salésienne que nous mettons au service de L’Église et des communautés humaines et qui peut se définir ainsi :

  • Poser un regard d’espérance sur l’autre,
  • Permettre de faire grandir en lui, le meilleur de lui-même…

Nous éduquer mutuellement à tout ce qui fait la richesse et la profondeur des relations humaines : attention à chaque personne, disponibilité et cordialité dans le service mutuel, douceur de cœur et simplicité, don et pardon.

 

Propos recueillis par Nelly Berneaux
Merci à Soeur Jeannine HARVENGT, responsable de la communauté
ainsi qu’à Sr Claudine, Sr Michèle, Sr Mireille et Sr Jeanne

 

 

 

 

ludovic veron

Ludovic Véron, responsable du Service diocésain des Vocations, nous présente la neuvaine de prières qui débute le 13 avril dans tout le diocèse.
Les carnets pour vivre la neuvaine jour après jour ainsi que les cartes  » Merci » sont disponibles dans chaque paroisse…

Lettre de Mgr Olivier Leborgne aux baptisés de la Somme

Concrètement…
De Pâques à Pentecôte, dans toutes les églises du diocèse,
nous  serons invités à rendre grâce et à écrire nos « merci Seigneur » pour les prêtres et les consacré(e)s qui nous ont fait découvrir quelque chose de Dieu, qui nous ont aidé à choisir la vie et qui ont compté sur notre chemin.
Ces cartes « Merci » seront toutes rassemblées et portées en offrande à la cathédrale dimanche 26 juin le jour de l’ordination sacerdotale de Gabriel de Colnet

Les cartes pour rendre grâce

Entretien sur les fondations

 Car qu’est-ce que Dieu désire de vous sinon ce qu’il ordonna à ses apôtres et ce pourquoi il les envoya par le monde, qui était ce que Notre Seigneur même était venu faire en ce monde, qui fut pour donner la vie aux hommes et non seulement cela, dit-il mais afin qu’ils vivent d’une vie plus abondante, qu’ils aient la vie et une vie meilleure ! »                   

Saint-François de Sales

ciric_168877