Les sacrements en détail…

Le Baptême

Le baptême unit à Jésus-Christ. C’est le signe qui rend chrétien. Il peut être reçu à n’importe quel âge. Le baptême est célébré en une fois pour les tout-petits, à la demande de leurs parents qui s’engagent à l’élever dans la religion catholique. Il est célébré par étape, sur une période plus ou moins longue, pour les enfants en âge scolaire, les jeunes et les adultes. On appelle cela le catéchuménat. La préparation se fait en relation étroite avec d’autres chrétiens qui les accompagnent.

Pour demander le baptême, il faut s’adresser à la paroisse de son lieu de résidence. Pour les certificats de baptême, s’adresser à la paroisse où a eu lieu le baptême, ou à l’évêché dont dépend cette paroisse.

La Réconciliation

Le pardon est essentiel dans la foi chrétienne. Le Christ est venu parmi nous. Il est mort sur la croix pour nous pardonner nos péchés. Par le sacrement de réconciliation – autrefois la confession – tout baptisé retrouve l’amour de Dieu. Parce qu’il se sait aimé de Dieu, l’homme reconnaît comme « péché » toutes ruptures dans sa vie de cette relation d’amour avec Dieu et avec les autres. Réconcilié et pardonné, il peut se remettre debout et continuer.

Pour recevoir le sacrement de réconciliation, s’adresser au prêtre de sa paroisse. Les paroisses proposent aussi des célébrations pour se préparer aux fêtes de Noël et de Pâques.

Le Sacrement de l’ordre

Il existe une autre participation à la mission du Christ : servir au nom et en la personne du Christ au milieu de la communauté. Ce service comporte trois missions essentielles : l’enseignement, la sanctification et le gouvernement du Peuple de Dieu. Ces missions sont celles des évêques, des prêtres et des diacres qui reçoivent le Sacrement de l’Ordre.

L’Eucharistie

L’eucharistie est vitale pour la communauté chrétienne. A chaque célébration eucharistique (messe), le Seigneur Dieu rassemble son peuple – l’Eglise – pour écouter sa Parole, pour partager le Pain et le Vin, Corps et Sang du Christ, et pour faire communier les chrétiens à la vie des autres.

Pour faire sa première des communions, il faut être baptisé et être initié à la foi chrétienne, à travers la catéchèse ou le catéchuménat

La Confirmation

La confirmation achève le baptême en le marquant de l’Esprit Saint. Sa préparation se fait dans un groupe de jeunes de plus de 15 ans ou d’adultes. Elle nécessite plusieurs mois de réflexion.
L’évêque – ou son délégué – célèbre ce sacrement par deux gestes, l’imposition des mains et l’onction d’une huile parfumée, appelée le Saint Chrême. Celle-ci transmet la force d’être témoins du Christ.

Pour s’y préparer, s’adresser à sa paroisse ou à son aumônerie.

Le Mariage

Le mariage est un engagement humain important. Un homme et une femme prennent la décision de vivre ensemble et de s’aimer pour toujours. A l’église, ils célèbrent dans la foi en Dieu le sacrement du mariage et s’engagent pour la vie. Pour se donner ce sacrement, il faut que les futurs époux – ou au moins l’un d’entre eux – aient reçu le baptême. Parce que cet engagement pour la vie est exigeant et que la vie actuelle permet peu de prendre soin du couple, des rencontres de préparation avec des couples mariés sont proposées. Elles permettent d’aborder de nombreux sujets concernant la vie du couple : communication, projet de vie, sexualité, l’argent dans le couple, etc. ainsi que d’approfondir le sens du mariage à l’église.

Pour un mariage religieux, prendre contact avec la paroisse

Le Sacrement des malades

L’épreuve de la maladie touche le corps, le cœur, l’esprit et la relation avec les autres. Elle peut aussi nous marquer dans notre foi. La communauté chrétienne témoigne que Jésus rejoint ses frères humains pour les réconforter ou les guérir. Des chrétiens les visitent et les accompagnent, à domicile ou en milieu hospitalier.

L’Eglise propose le sacrement des malades, appelé aussi onction des malades. Il est le signe de l’amour et de la tendresse de Jésus-Christ, proche de celui qui souffre. Il apporte réconfort et soutien dans l’épreuve. Il est force pour vivre la maladie.

Pour recevoir ce sacrement, contacter l’équipe d’aumônerie d’hôpital ou la paroisse.