Le carême : 40 jours pour Dieu…

Nous entrons en Carême ce mercredi 14 février avec le mercredi des cendres . Le Carême est un temps d’intériorité, de préparation qui nous invite à la patience…  « Entreprenons avec zèle ce chemin de Carême  » et à l’invitation du Pape François , vivons ces 40 jours qui nous mènent vers la joie de Pâques  dans le partage et la prière! Dans ce dossier, quelques points de repères, des idées pour expliquer ce temps aux enfants et quelques pistes pour vivre un carême en paroisse ou en ligne!
Quelques points de repères sur le vocabulaire!

Un nombre symbolique
Les quarante jours du Carême évoquent plusieurs temps forts de l’histoire des croyants: les quarante ans pendant lesquels le peuple hébreu a vécu dans le désert, après sa fuite de l’Égypte, avant d’arriver en Terre promise; les quarante jours que Jésus a passés dans le désert, pendant lesquels il a résisté aux tentations de Satan.

Le Carême, c’est quarante jours pour renoncer à ce qui nous sépare de Dieu et de nos frères.

Quadragesima!
Carême vient de Quadragesima, un mot latin qui veut dire «Quarantième». Après le quarantième jour de Carême, nous fêtons Pâques.

Le Carême, c’est quarante jours pour nous préparer à fêter la résurrection de Jésus.

40 ou 46 jours?
Si tu comptes, tu verras qu’il y a quarante-six jours entre le mercredi des Cendres et le dimanche de Pâques car les six dimanches de Carême ne comptent pas: le dimanche, nous nous souvenons du jour de la résurrection de Jésus, c’est une fête! C’est vrai toute l’année, et même pendant le Carême.

Pourquoi du violet?
Le violet est la couleur de la pénitence et de la conversion.

Le Carême, qui prépare nos cœurs à la fête de Pâques, est un temps de conversion où nous faisons des efforts pour nous tourner vers Dieu et servir nos frères.

As-tu remarqué que, parfois, le prêtre porte la couleur rose?
Le 4e dimanche de Carême, que l’on appelle le dimanche de Laetare(du latin se réjouir), est un jour marqué par la joie. Nous savons que le Christ nous a sauvés et nous nous sommes heureux car, déjà, nous voyons la lumière de Pâques

Propositions dans les paroisses

Carême 2018 pour les paroisses du Secteur d’Amiens-Métropole ICI

Sur notre chemin de carême, 4 soirées pour allier foi et raison
Voir la proposition ICI

Pour les parents connectés, le Carême en ligne une bonne idée!

Une retraite en ligne proposée par les Dominicains avec chaque jour des méditations, des vidéos et des témoignages…

Une retraite en ligne avec frère Laurent de la Résurrection.‘Brother Lawrence’ : Pour découvrir et mettre en œuvre la « pratique de la présence de Dieu ».

« J’invite tout particulièrement les membres de l’Église à entreprendre avec zèle ce chemin du carême, soutenus par l’aumône, le jeûne et la prière. »

Comment faire?
Comment résister à la tentation !
Jésus l’a bien fait au désert, ça doit pas être si compliqué non ?

Pour accompagner le Carême avec les enfants

Mon livret de carême
Imprimez et pliez en 4 ce document
L’idée est d’inviter les enfants à choisir un défi par jour et à colorier les pas à chaque défi réalisé

Zoom sur le mercredi des Cendres

Drôles de cendres…
À la messe du mercredi des Cendres, le prêtre trace une croix avec de la cendre sur ton front et dit: «Convertis-toi et crois en l’Évangile» ou «Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière». Les cendres proviennent des rameaux de l’année précédente, brûlés pour l’occasion. Cette coutume de se couvrir la tête de cendres remonte au peuple hébreu. C’est un signe de pénitence, de conversion. Le Carême, c’est un temps pour demander pardon et pour se tourner vers Dieu.

Ma prière

Cendre,
Petite poussière grise,
Tu dis la vie absente,
La vie disparue…
Mais tu sais dire aussi,
La formidable espérance,
Les lendemains qui chantent,
La vie qui refleurit…

Seigneur,
Aide-moi à toujours me souvenir,
Que toute grisaille
Peut être transformée en Lumière!

Une couleur : le violet…

Les 3 mots du Carême

Le jeûne : privation de nourriture, ou de quelque chose qui est nécessaire ou agréable, destinée à donner plus de temps aux autres et à Dieu dans sa vie.

L’aumône (ou partage):  don de ce que l’on possède (argent, temps).

La prière : dialogue avec Dieu, lui parler avec confiance, lui dire merci, lui demander de l’aide.