Neuvaine à l’Esprit-Saint

portrait MGR olivier leborgne

C’est ambitieux ! Vous proposer, proposer à toutes les paroisses du diocèse et à tous les fidèles des paroisses, d’organiser et de vivre, dans le cadre de l’année de l’Esprit Saint, une neuvaine de Pentecôte. Une invitation à dégager une heure chaque jour, neuf jours de suite, pour se préparer personnellement, en communauté et en diocèse à cette fête de l’Esprit Saint qu’est la Pentecôte.

J’ai parfaitement conscience qu’il y a là quelque chose d’incongru.  Je sais quel peut être le rythme de vos vies familiales et professionnelles. Et pourtant, je remercie l’équipe de préparation de l’année de l’Esprit Saint d’y avoir pensé et de l’avoir osé, et je persiste à vous y inviter : ne manquez pas cette neuvaine exceptionnelle de Pentecôte.

Cette démarche inhabituelle vous est proposée pour désirer et demander l’Esprit Saint comme un feu. Les anciens chauffe-eaux laissaient entrevoir les flammes du bruloir. On voyait très clairement la position « veille » – petites flammes d’attente alors qu’il n’y avait pas d’eau à chauffer – et la position « eau chaude » où là le bruloir s’enflammait au maximum pour nous donner l’eau chaude attendue. Nous sommes parfois des chrétiens en position veille. Demandons à l’Esprit Saint de faire de nous des chrétiens en position feu !

Alors, laissez-vous inviter. Si vous pouvez venir à tous ces rendez-vous, venez ! L’une des premières œuvres de l’Esprit Saint à la Pentecôte est de nous donner les uns aux autres comme frères et sœurs et de constituer l’Église. Si vous ne pouvez venir qu’à quelques-unes, voire une seule de ces rencontres, venez aussi ! Et le jour où vous ne pouvez pas rejoindre la communauté, pourquoi ne pas vivre un temps en famille, en couple, avec quelques amis, ou un temps de prière personnelle, au moment qui vous convient le mieux. Le livret que vous tenez entre les mains vise à aider le plus possible à la mise en œuvre de cette neuvaine, et à ce que chacun puisse la vivre, quand bien même il ne pourrait pas rejoindre la communauté paroissiale.

Et rendez-vous en paroisse à la vigile de Pentecôte (samedi 3 juin 2017) !

« Puisque l’Esprit est votre vie, laissez-vous conduire par l’Esprit » (Ga 5,25)

                                                 + Olivier Leborgne Evêque d’Amiens

Bonus Web… pour être connectés à l’Esprit-Saint…

Du 26 mai au 3 juin, la Parole de Dieu et la méditation en ligne sur notre site

Pour recevoir chaque jour de la neuvaine par mail  abonnez vous  à notre Newsletter ICI

Article réalisé en collaboration avec Dominique Devisse pour l’équipe de l’Année de l’Esprit-Saint

Livret pour la Neuvaine

Pour commencer, quelques explications sur la Neuvaine:

Le mot neuvaine vient du latin novena, lui-même dérivé du mot qui signifie neuf, à cause de la suite de neuf prières ou de neuf jours de prière…

Une neuvaine c’est neuf jours consécutifs de prière pour obtenir une grâce précise.

Cette tradition est probablement issue des Actes des Apôtres, au moment de la Pentecôte. Après l’Ascension, les apôtres et la Vierge Marie se sont réunis dans la prière durant neuf jours au terme desquels l’Esprit saint est descendu sur eux.

Loin de la formule magique garantie à toute épreuve, cette prière est avant tout un acte de confiance au travers duquel le croyant remet sa vie ou ses intentions dans les mains du Seigneur, par l’intercession d’un saint ou de Dieu lui-même.